accueil

EMPIRE D'AIGLECROISE

Empire d'Aiglecroise

                                                                              |    Zoom arrière    |
 

Aiglecroise en quelques mots

Aiglecroise est ainsi nommée car elle se trouve à la « croisée des chemins ». Elle est au confluent de quatre grandes routes commerciales, la 5ème étant la mer.
Son Empire englobe 13 provinces, mais sa réputation est déplorable sur le continent. L'évocation de son nom engendre à elle seule de nombreuses méfiances.
Face à la mer du Ponant, la Cité d'Aiglecroise est située dans la province centrale de Peregrynne. Ses kyrielles de rues sont couronnées par la Citadelle impériale où vivent l'Empereur, ses troupes, et ses cohortes de dignitaires, les plus connus étant les Comtes palatins.
Elle est aussi le berceau d'un Ordre de Chevaliers Noirs appelé « Ordre d'Aiglecroise ».

L’Empire d’Aiglecroise, dit aussi « second empire », est le successeur d’Aigle Noir qui a laissé sa marque sur le continent... avant de s'effondrer dans une longue et brutale agonie qui a failli emporter avec elle toute la civilisation.

 
L'Ordre d'Aiglecroise a aidé à sa restauration au fil des siècles et, en travaillant secrètement, a pris des mesures pour que le second Empire ne suive jamais le chemin du premier... Ce qui inclus régulièrement se salir les mains, utiliser leur influence et accomplir des opérations secrètes.

Voir aussi la chambre du conseil de l'Ordre.

La Saga commence en 1112, Anno Aquilae Nigrae (« de l’An d’Aigle Noir »), avec des membres de l'Ordre d'Aiglecroise. Le 7 mai à 1h17 du matin.
 

 

Brève histoire d'Aigle Noir et d'Aiglecroise

Aiglecroise est la plus ancienne cité du continent. Fondée 1300 ans auparavant sous le nom « d'Aigle Noir », les peuples qui l'ont bâtie sont venus de la mer avant d'essaimer sur tout le continent.
La fatalité les a rattrapés: Aigle Noir a ensuite conquis en quelques siècles la moitié, puis les deux tiers du continent.
L'histoire est même datée de l'an où Cassiodorus a fait d’Aigle Noir un Empire, transformant le conseil de la Cité en un sénat consultatif. Il était le premier Empereur à monter sur le trône. La convention, encore en vigueur, est d'accoler aux dates la mention A.A.N. pour Anno Aquilae Nigrae (de l’An d’Aigle Noir).

Mais cet Empire s'est effondré de l'intérieur dans un cataclysme. Il était esclavagiste, vicié, corrompu, et a vu se succéder une longue lignée d'Empereurs cruels et pervers.
Bien que civilisé, l’Empire vivait de rapines et du butin des guerres en assujettissant les populations. Il n’a pas su exceller dans d’autres domaines que celui de la rapacité dévorante. Peu de personnes jouissaient de droits civiques complets. Les autres étaient impitoyablement maintenues en servitude. Les richesses des conquêtes furent dilapidées en folles prodigalités au lieu d’être investies.
Aigle Noir a commencé son déclin près de 980 ans auparavant, avant de finir après 2 siècles d'agonie dans les révoltes. D’anciennes provinces impériales prirent leur indépendance pour se protéger du chaos ambiant ; l’Empire d’Aigle Noir se replia sur sa cité et ses institutions s’effondrèrent.

740 ans auparavant, la cité d'Aigle Noir fut mise à sac. L'Empire fut presque conquis et faillit disparaître, maudit des peuples qu’il avait trop longtemps réduits en esclavage. La grande cité resta exsangue avec quelques débris de son Empire.

Ce fut un regain d’échanges commerciaux qui lui permit de survivre. Elle se trouvait à la croisée des chemins entre ses anciennes provinces frontalières devenues autonomes. De nombreuses caravanes y faisaient halte. Les marchands visitaient les vestiges historiques de la ville. Après quelques années des citoyens déterminés lancèrent leurs propres caravanes et s’enrichirent. La marine marchande ressuscita lentement.

680 ans auparavant, un Ordre de Chevaliers Noirs fraîchement fondé s’installa dans les murs de la Cité et ouvrit une école. Ses membres prirent l’habitude de protéger les familles des notables, puis les marchands en expédition. Cet Ordre deviendra plus tard l'Ordre d'Aiglecroise, et son impact sera décisif sur la rénovation de l'Empire.

640 ans auparavant, la population recommençait à croître dans la Cité d'Aigle Noir.
590 ans auparavant, la Cité recommençait à battre monnaie. Le marchandises affluaient à la « croisée des chemins ». Les marchands firent des fortunes considérables.

570 ans auparavant, en l’honneur de la « croisée des chemins » la Cité se rebaptisa Aiglecroise et modifia sa bannière.
550 ans auparavant, un décret institua l’Ordre d’Aiglecroise en tant gardes du corps privilégiés de l’Empereur, avec pouvoirs étendus de justice.

Il fallut près de 3 siècles à Aiglecroise pour reprendre ses anciennes provinces limitrophes, dans un système proche de la fédération.
500 ans auparavant, l’Empire fut restauré sous le nom d’Aiglecroise par Gunderic le Grand. Mais son nom est resté honni de nombreux peuples à jamais, en raison du passé d'Aigle Noir, et de sa chute qui faillit emporter avec elle la civilisation, provoquant de considérables souffrances sur le continent.

Dans ses murs au pied de la Citadelle impériale, notamment dans la chambre du conseil, l'Ordre d'Aiglecroise a pris pour habitude d'analyser les causes de la chute du premier Empire, et les forces destructrices qui l'ont amenée. Dans le plus grand secret, il s'est promis de tout faire pour empêcher leur résurgence. Quitte parfois à se tromper et se salir les mains...

 
Voir aussi la chambre du conseil de l'Ordre.

 


Vous pouvez aussi...